RETOUR

DÉFILÉ CROISIÈRE 2017: UNE ARCHITECTURE UTOPIQUE

Le Musée d'Art Contemporain de Niterói (MAC) de l’architecte brésilien Oscar Niemeyer, occupe  une place centrale dans la symbolique du défilé.

L’idéalisme brésilien, et Rio de Janeiro, cœur vibrant de ce pays en constante mutation, est le point de départ de la collection Croisière 2017. Cette collection rend compte de la vitalité, l’insolente énergie, le multiculturalisme, la liberté du corps, le futurisme urbain, le romantisme lumineux… toute la sensation dynamique qu’inspire cette ville.

Dans ce sens, l’architecte Oscar Niemeyer harmonise le paradoxe de la civilisation et de l’organique.

« La force de conviction d’Oscar Niemeyer est admirable. Sa vision, sa radicalité, son utopie même. Pouvoir faire évoluer une collection de mode dans cet endroit si puissant architecturalement est une expérience sensorielle. A Rio de Janeiro, j’ai vu avant tout du mouvement, de l’énergie, une esthétique détonante entre le tropical et le modernisme. J’ai été fasciné par cette dualité incessante entre la nature et l’urbanisme et l’explosion picturale qui en résulte. Toute la question était de savoir comment intégrer dans ma collection des éléments qui font partie de la culture brésilienne, sans oublier que je suis le visiteur d’un moment qui apporte son propre référentiel culturel parisien et français. », Nicolas Ghesquière.

Mots clés : Défilé, Nicolas Ghesquière, Vidéo, Architecture