RETOUR
LV The Book

LA MALLE À BIJOUX

En plongeant dans les archives de la Maison, nous avons trouvé…

Dans la famille Iconoclastes, nous demandons les oncles ! Nous sommes en 1989, Ben, César et Arman, dépositaires agités du nouveau réalisme des années 1960, prêtent leur insolent génie créatif à la Maison Louis Vuitton. Pour l’inauguration de l’immeuble du 54 avenue Montaigne, le trio choisit de se mettre en boîte. Résultat : une petite malle en carton, fragile, effrontée et parée du mythique motif Monogram. À l’intérieur de ce coffret précaire, 3 bijoux promis à la postérité : une broche façon « accumulation » pour Arman ; un pendentif-boîtier d’un genre rustique sur lequel Ben a inscrit de sa célèbre écriture : « Cette boîte contient peut-être un diamant » ; et une broche « compression » pour César, le maître en écrabouillage d’automobiles. Éditée à 850 exemplaires, dont 25 signés de la main des artistes, cette malle-là s’amuse follement et joue la rencontre espiègle de matériaux prosaïques et d’un noble savoir-faire. Ou comment faire entrer le monde dans une exposition miniature.

Mots clés : Malle, Monogram