RETOUR

DEFILE CROISIERE 2019 : LES TEMPS FORTS

La nouvelle collection Croisière de Nicolas Ghesquière pour Louis Vuitton était composée de looks tout aussi singuliers que l'installation artistique du défilé.

Dans le cadre verdoyant de Saint-Paul-de-Vence, les sentiers sinueux des magnifiques jardins de la Fondation Maeght ont accueilli les mannequins, qui ont défilé entre les œuvres de Joan Miró et Alberto Giacometti.

Pour la collection Croisière 2019, la vision de Nicolas Ghesquière était délibérément éclectique, évoquant l’originalité turbulente de l’art moderne : contraste des volumes, étonnante fluidité des lignes, épaules marquées, manches arrondies associées à des coupes courtes et à la sensualité de la lingerie. Judicieusement arrangées ou en touches explosives, les couleurs ont crée un impact fort, tandis que les motifs floraux et graphiques, superposés, ajoutaient une dimension dynamique autour du corps.

 Les semelles surdimensionnées des sneakers, qui sont depuis peu une signature Louis Vuitton, se sont retrouvées sur de nouveaux modèles emblématiques de cuissardes. Des illustrations d’animaux signées Grace Coddington, inspirées des chats de la rédactrice de mode et du chien du créateur, se sont posées, de façon inattendue, sur une collection capsule de maroquinerie.

Souligné par la performance conceptuelle de Woodkid, qui a retrouvé des instruments acoustiques rares et samplé la voix de Jennifer Connelly, le défilé s’est révélé d’un charisme magnétique. 

Mots clés : Croisière, Louis Vuitton, Fondation Maeght